Responsable informatique externalisé

La fonction de Responsable Informatique – ou encore Référent informatique – est de plus en plus importante au sein de toutes les entreprises. Le développement d’une structure passe par le choix des bons outils de communication ainsi que leur bonne utilisation.

Les entreprises n’ont pas toutes les moyens d’avoir en interne un responsable informatique. Pourtant, toutes, en éprouve de plus en plus le besoin, y compris les TPE ou les startups . Hélas cela représente un coût non négligeable. Alors, souvent, on préfère s’en passer, s’appuyer sur les services hot-line des fournisseurs, ou encore attribuer cette fonction à un membre du personnel dévoué mais non qualifié pour cette lourde mission.

Dans ce cas la solution de faire appel, à temps partiel, à un Responsable Informatique Externalisé, non salariée par l’entreprise, est une solution crédible.

Avez-vous besoin d'un responsable informatique externalisé ?

Les différents rôles du référent externalisé

Le conseil

  • L’assistance à maîtrise d’ouvrage : rédaction d’expressions de besoins, de cahiers des charges, la validation de spécifications fonctionnelles, l’assistance au choix d’outils, la conduite du changement (formation, animation de séminaires ou d’événements, coaching des équipes, communication…)
  • L’assistance au pilotage de projets
  • L’urbanisation fonctionnelle du système d’information, qui consiste à faire évoluer le système d’information (SI) pour qu’il soutienne et accompagne de manière efficace et efficiente les missions de cette organisation et leurs transformations. Il ne s’agit pas de faire table rase du passé mais de tenir compte de l’existant et permettre de mieux anticiper les évolutions ou contraintes internes et externes impactant le SI, et en s’appuyant le cas échéant sur des opportunités technologiques – comme par exemple le CLOUD.

L'intégration

Les activités d’intégration ont pour objectif d’aider l’entreprise à adapter un progiciel ou un outil à ses besoins et comprennent :

  • La conception de petits logiciels (modules) qui permettent de réaliser des passerelles entre les divers applicatifs de l’entreprises.
  • L’installation, la configuration de ces logiciels
  • Les tests unitaires, tests d’intégration et tests de performance des logiciels / outils

Exemple d’intégration : Interface entre un logiciel de comptabilité standard et une application de facturation spécifique à la société.

La supervision

La supervision est la « surveillance du bon fonctionnement d’un système ou d’une activité ». Elle permet de surveiller, rapporter et alerter les fonctionnements normaux et anormaux des systèmes informatiques.

Elle répond aux préoccupations suivantes :

  • Technique : surveillance du réseau, de l’infrastructure et des machines
  • Applicative : surveillance des applications et des processus métiers
  • Contrat de service : surveillance du respect des indicateurs contractuels
  • Métier : surveillance des processus métiers de l’entreprise

On ajoutera les actions réflexes à cette surveillance du système. Ce sont les réactions automatisées en fonctions d’alertes définies.

En cas de dysfonctionnement, le système de supervision permet d’envoyer des messages sur la console de supervision, ou bien d’envoyer un courriel à l’opérateur et ce 24h/24 et 7j/7 dans certaines entreprises.

Mais si la supervision n’est pas active 24/7 le dysfonctionnement se produit en dehors des heures de bureau, et en l’absence de système approprié, l’alerte n’est pas reçue par l’opérateur, et les utilisateurs des applications ne sont pas prévenus du dysfonctionnement

C’est pourquoi il peut être utile de compléter le superviseur par un logiciel de gestion des alertes, qui envoie automatiquement un courriel, un SMS, ou un appel téléphonique à un opérateur sous astreinte.

Nous utilisons depuis plusieurs années le logiciel TeamViewer™ pour la surveillance à distance des postes de travail. Ce système inclut également ITbrain™ qui est un logiciel Anti-Malware performant.

Notre offre

L’expression des besoins, la rédaction du cahier des charges, la validation de spécifications fonctionnelles et la formation sont du domaine du conseil et sont donc également incluses dans les différents contrats que nous proposons.